Cagole forever

C’est trop intéresant de voir les milieux pétés des cagolistas mdr, en + ça m’a enrichi mon vocabulaire.

Y a la vrenzole d’italie du nord,

La tussi d’allemagne,

La pitipoanca de Roumanie,

Et entre autres références trouvées sur le docu de canal+ qui a fait fureur,
il y a ce film chéper qu’il me tarde de regarder, Yo soy la juani.

Et dans les musiques, j’ai repété ces grands classiques oubliés tels que Massilia Sound system et ses pilotis, ou alors l’impératrice !!!

Bon gros seds dans ce documentaire, merci Cagoles.

oéoé jmamuz oéoé

Après une attente infecte sous un soleil ignoble, je finis par monter dans un autobus immonde où se serrait une bande de cons. Le plus con d’entre ces cons était un boutonneux au sifflet démesuré qui exhibait un galurin grotesque avec un cordonnet au lieu de ruban. Ce prétentiard se mit à râler parce qu’un vieux con lui piétinait les panards avec une fureur sénile ; mais il ne tarda pas à se dégonfler et se débina dans la direction d’une place vide encore humide de la sueur des fesses du précédent occupant.

Deux heures plus tard, pas de chance, je retombe sur le même con en train de pérorer avec un autre con devant ce monument dégueulasse qu’on appelle la gare Saint-Lazare. Ils bavardochaient à propos d’un bouton. Je me dis : qu’il le fasse monter ou descendre son furoncle, il sera toujours aussi moche, ce sale con.

http://jtrumel-coursfrancais.ent-lfval.net/cours-de-terminale/sequence-ii-zazie-dans-le-metro-de-queneau-et-malle/notions-litteraires/queneau-experimentations-textuelles-oulipo-et-proto-oulipo/les-exercices-de-style-de-queneau